Photos anciennes - les vieux quartiers de Rennes

Titre.

 

   L'ancien faubourg de la Guerche, aujouird'hui la rue Saint-Hélier, était un quartier pauvre, une longue rue s'étirant depuis l'avenue de la gare (avenue Janvier) jusqu'à la Croix de Saint-Hélier au carrefour des routes de Vern et de Châteaugiron. On l'appelait le quartier des ouvriers du fait des nombreuses entreprises situées à l'entour : la filature Porteu, l'imprimerie Simon, la biscuiterie rennaise, la brasserie Graff et Richter, les ateliers de la SNCF, la brosserie Saint-Hélier, la clinique Saint-Yves, la minoterie Saint-Hélier, la faïencerie.

  Au début de la rue, à l'emplacement de l'actuel Théâtre National de Bretagne, se trouvait la prison militaire où fut enfermé Dreyfus en 1899 lors de son second procès. En face, les "baraques", petites maisons construites pour reloger les sinistrés du grand incendie de 1720. Un peu plus loin, c'étaient les faïenceries Vaumort, puis quelques boutiques, auberges et débits de boissons, l'hostellerie du Signe de Croix.

  Tout près, rue Duhamel, le long de la Vilaine, les grands moulins de Saint-Hélier datent de 1896. La famille Logeais en est propriétaire depuis 1922.

  Dans la partie centrale de la rue, un couvent de la Retraite, les filles de la Sainte Vierge, fut quelque temps transformé en filature avant de devenir un dépôt de mendicité pour prostituées. C'est aujourd'hui une clinique de rééducation fonctionnelle.

  Après l'intersection avec la rue Laënnec, la ligne SNCF coupa en deux la vieille rue à partir de 1857. Un pont fut construit pour relier l'extrémité du faubourg à la ville (détruit en 1955 et remplacé par le pont actuel), là où se trouvaient, sur la droite la brasserie Saint-Hélier (Ets Graff), créée en 1835, et la clinique des soeurs Augustines, rue Saint-Yves, et sur la gauche,  la vieille église paroissiale Saint-Hélier, à l'origine entourée de son cimetière, et le couvent de la Solitude (aujourd'hui l'école Saint-Michel).

  Une ligne des tramways électriques de la ville traversait tout le faubourg depuis l'avenue Janvier jusqu'à la Croix Saint-Hélier, de 1897 à 1952. On aperçoit le vieux tram sur certaines des photos.

.

Plan rennes rue st helier

en rouge, le faubourg Saint-Hélier

Sh1

avenue Janvier. A gauche, entrée de la rue Saint-Hélier

Sh2

le début de la rue Saint-Hélier, le tramway

Prison militaire2conseil de guerre et prison militaire

Prison militaire1entrée du Conseil de guerre

Prison3Mur de la prison militaire. Au fond, les moulins de Saint-Hélier

Minoterieles moulins de Saint-Hélier sur la Vilaine

Moulin de sthelier.

Moulins de saint helier.

Moulins..

Vieilles maisons rue saint thomas il devait y avoir les memes rue saint helier de l autre cote du boulevardvieilles maisons à pans de bois au 18ème siècle,

avant la réhabilitation du quartier

Creche municipale rue saint helierancienne crèche municipale rue Saint-Hélier - Emmanuel Le Ray 1909

Faubourg saint helierle tramway, rue Saint-Hélier

Saint helier cafe lemoine n 7débit de boissons Lemoine - mécanique vélocipèdes

Debitdébit de boissons

3848 saint helier horlogerie letourneux mdb largel'horlogerie Saint-Hélier - P. Beuve

Droguerie lemercierdroguerie Lemercier

La charitecouvent des filles de la Sainte Vierge, dépôt de mendicité

Bar st helier au carrefour laennecle bar Saint-Hélier, à l'intersection avec le boulevard Laënnec

Rue des ateliers etla rue des ateliers, le tramway

Rue pontla montée vers l'ancien pont

Ancien pontemplacement de l'ancien pont

Brasserie graff freresla brasserie

Brasserie saint helierla brasserie

Brasserie2château d'eau de la brasserie

Clinique saint yves

clinique Saint-YvesClinique2

Autour, les champs. A droite, cheminée de la brasserieClinique3clinique Saint-Yves

Saint helier6l'église Saint-Hélier avec son clocher

Eglise3et sans son clocher

Saint helier5la croix de Saint-Hélier

6à gauche la rue de Châteaugiron, à droite la rue de Vern

 

Les maisons du vieux quartier ont en grande partie disparu du paysage urbain. En mars 1943, puis en juin 1944, l'aviation alliée bombarde à haute altitude les structures de la gare. Beaucoup de bombes manqueront leur objectif, détruisant le faubourg. Voici ce qu'en dit le journal l'Ouest-Eclair :

.

O e 1943

9 mars 1943Ouest eclair 1944

10 et 11 juin 1944

Bombardements 1943le faubourg Saint-Hélier, la droguerie

Bombes rue st helier3ruines, immeubles éventrés

Bombes7angle rue Duhamel n°23

Rue st helier bombes2..

Rue st helier bombes4le café Lory, au fond la chapelle du lycée

Atelier sncf 1943les ateliers SNCF, boulevard Solférino

 

  Puis vient la reconstruction d'après-guerre ou plutôt la transformation du faubourg. L'architecte Lefort est mandaté pour reconstruire et en même temps résorber des quartiers insalubres. Un nouvel habitat collectif permettra également d'accueillir les nouvelles populations. Le maire Henri Fréville s'y emploiera pendant les 24 ans de son mandat.

 

Destruction

destruction de maisons anciennes

Destruction2

près du pont

Aujourd hui 1

la rue Saint-Hélier aujourd'hui

Construction maison de la culture.

Tnb

le TNB

 

 

 

réalisé par

Philippe Saint-Marc

passeur de mémoire

Psmconservation

du patrimoine rennais

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

Vous êtes le 37551ème visiteur